2 commentaires sur “Retour au jeu : les réponses

  1. J’ai une question sur l’axe vertical tronqué.

    Est-ce que, selon toi, l’axe vertical devrait toujours commencer à 0 sur les séries chronologiques? Quand tu enseignes cet élément, est-ce que tu conseilles à tes étudiants une coupure d’axe visible comme on est habitué d’en voir sur l’axe des abscisses (–//–)?

    Lorsqu’on consulte les publications statistiques et économiques (ISQ, Stat.Can., etc.), les auteurs tronquent très fréquemment l’axe vertical afin de le faire commencer à des valeurs plus près celle présentée dans la série chronologique, et ce, sans élément distinctif ou mention à cet égard.

    • Bonjour Louis-Charles et merci beaucoup pour ta question très pertinente. J’espère que d’autres lecteurs ayant des questions sur les billets de ce blogue n’hésiterons pas à les poser.

      Les différents acteurs du milieu de la statistique utilisent effectivement régulièrement des axes verticaux coupés et ce n’est pas un problème. En effet, la plupart du temps, ces graphiques sont analysés de façon neutre (sans objectif de démonstration) et la source des données est facilement accessible permettant à tous de vérifier l’analyse qui a été faite.

      Dans les cas que je présente dans ce blog, le problème est souvent que la coupure d’axe est utilisée pour rendre sensationnel ce qui ne l’est pas. Dans le cas de ce billet, la version du graphique que j’ai produite est vraiment moins impressionnante que la version proposée par le parti politique. Dans cet autre billet (ici: https://mqetlavie.wordpress.com/2014/02/21/la-dette-ce-truc-difficile-a-mettre-en-graphique/), la troncature d’axe donne l’impression que la dette québécoise croît de façon importante alors que, dans les faits, elle augmente de 2% par année, ce qui est tout à fait normal dans un contexte où on n’ajoute rien sur la dette mais qu’on ne paye pas non plus celle-ci (2% d’intérêt par année sur la dette courante).

      Tronquer un axe n’est pas une mauvaise chose en soi. Lorsque c’est bien fait, ça permet de sauver de l’espace. Cependant, dans plusieurs médias, on utilise la troncature pour donner une impression sensationnaliste au lecteur et justifier l’écriture de certains articles. Même en étant bien intentionné, une coupure d’axe peut toujours exagérer la variation relative d’une variable et induire le lecteur qui ne remarquerait pas la coupure d’axe en erreur.

      Ainsi, ma ligne de pensée est la suivante: tronquer un axe est une chose qu’on devrait faire le moins souvent possible. Lorsqu’on le fait, on doit s’assurer d’être le plus clair possible et de ne pas l’utiliser pour créer un effet. J’espère que cela répond à ta question.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s